Diagnostic moléculaire de l’allergie aux animaux de compagnie

Christiane Hilger

Etant donné que l’utilisation d’extraits pour le diagnostic des allergies aux animaux de compagnie est très sensible, mais non-spécifique, le diagnostic moléculaire s’impose. L’utilisation de composants permet de différentier une sensibilisation primaire d’une réaction croisée. La présence d’IgE spécifiques contre certains composants est associée avec un risque accru d’asthme. L’allergologie moléculaire permet un diagnostic et une prise en charge personnalisée du patient.